Moyen-Orient

La vraie recette de taboulé libanais

Par  | 

Le taboulé s’agit d’une spécialité culinaire bien connue. La recette la plus utilisée est à base de semoule de couscous, assaisonnée de quelques herbes et des tomates. Cela n’a rien à avoir avec la recette taboule libanais. Cette dernière est vraiment authentique. Ce qui la spécifie, en effet, c’est que le persil ne constitue plus un aromate. Il se présente comme un légume à part entière. Autrement dit, c’est même l’ingrédient principal dans ce plat. Dans ce cas, le taboulé ou autrement dit le tabouleh, s’agit d’une salade de persils avec peu de menthe. Il est agrémenté de boulgour, de l’oignon et des tomates.

Les vertus du persil

Le persil est une plante aromatique. Il pousse tout au long de l’année. À lui tout seul, il renferme une quantité considérable de micronutriments protecteurs. De ce fait, en l’utilisant régulièrement dans les plats quotidiens, on contribue en même temps aux besoins nutritionnels du corps. Alors, il n’y a plus rien à redire sur un plat dont il est le principal ingrédient.

Il est à noter qu’il existe deux types de persil. L’un est plat et l’autre est frisé. Le frisé est surtout utilisé pour décorer et pour supporter mieux les longues cuissons. Il a un goût moins évident que le persil plat. Ce dernier, par contre, est principalement employé cru.

Les ustensiles nécessaires pour la préparation

Le plat ne requiert vraiment pas d’ustensiles particuliers. Il suffit d’avoir une paire de ciseaux et un couteau de cuisine. Cependant, il faudra prendre le temps de hacher le persil et éviter d’utiliser le hachoir électrique, ou le robot de cuisine, ou encore le blender. Ces derniers n’apporteront qu’une purée de persils, ce qui est inutile au plat.

La recette du vrai taboulé libanais

Avant de passer aux préparations, il s’avère nécessaire de donner les ingrédients pour la recette taboule libanais. Il faudra donc, 2 bouquets de persil plat ; 3 à 5 brins de menthe ; 80 g de boulgour, 2 oignons frais, 2 tomates et 1 citron.

Il est à noter, de prime abord, que les préparatifs doivent se faire au minimum pour 2 heures avant sa consommation. Ainsi, on laissera le temps au boulgour de gonfler, et aux saveurs, de se mélanger.

Par ailleurs, en ce qui concerne la réalisation proprement dite, ce qu’il faut faire en premier, c’est de mettre le boulgour dans un saladier. Ensuite, le recouvrir d’eau froide pour au maximum une demi-heure afin qu’il gonfle. Pendant ce temps, préparer le persil et la menthe, c’est-à-dire, les laver et les effeuiller. Une méthode pour les couper est de remplir un verre et d’y plonger les ciseaux tout en coupant jusqu’au résultat désiré. Après, épépiner les tomates et les couper en petits dés. Aussi, éplucher et hacher les oignons en lamelle.

Une demi-heure passée, il faut maintenant égoutter le boulgour, le verser dans un saladier, et le mélanger avec tous les légumes. Enfin, ajouter le jus de citron et de l’huile d’olive. Couvrir le tout d’un film et le laisser reposer au frais pour encore une heure et demie au minimum.