Afrique

La Namibie, une adresse dédiée aux amateurs de safari

Par  | 

Les lieux de villégiature ne manquent pas en Namibie pour faire venir les voyageurs du monde entier. L’une des particularités touristiques de ce pays d’Afrique australe réside dans ses nombreuses aires protégées qui ne laissent pas indifférents les amateurs de safari. Séjourner en Namibie est une occasion idéale de les découvrir, à l’instar du parc national de Bwabwata. Celui-ci se trouve sur la bande de Caprivi, dans la région du Zambèze. Sur les vastes plaines du site migrent les éléphants d’Afrique et d’autres mammifères provenant du Botswana pour rejoindre de nouveaux pâturages en Angola. Au cours de leur passage sur place, les routards verront des arbres typiques de Bwabwata tels que le seringa sauvage, le teck du Zambèze et le manketti. Ils pourront aussi se promener sur les berges des rivières du parc pour observer une grande population d’hippopotames et de crocodiles. À noter que le mois d’octobre est la meilleure période pour visiter l’endroit, car le climat y est favorable durant ce moment.

Une escapade mémorable dans le parc national d’Etosha

Les safaristes pourront poursuivre l’expédition dans la région du Kunene pour visiter le parc national d’Etosha. Cette aire protégée les séduira certainement durant leur séjour en Namibie en raison de son paysage pittoresque, sa flore exceptionnelle et sa faune diversifiée. Il est caractérisé par la présence du pan, un vaste marais salant qui couvre une superficie de près de 4 800 km². Les voyageurs qui s’intéressent au domaine botanique y seront ravis, car le parc abrite environ 134 espèces végétales. Parmi les arbres les plus répandus, il y a le colophospermum mopane, le combretum apiculatum et le combretum imberbe. En ce qui concerne les animaux d’Etosha, ceux-ci sont constitués de mammifères, d’oiseaux, de reptiles et d’insectes. Se balader sur les immenses savanes du site permettra aux visiteurs de croiser, par exemple, des éléphants, des impalas et des zèbres de montagnes. En se promenant sur les berges du cours d’eau d’Etosha, les touristes admireront quelques troupeaux d’herbivores qui se désaltèrent.

En route vers le parc national du Khaudom

Au cours de leurs séjours en Namibie, les safaristes ne rateront pas le parc national du Khaudom où ils termineront leur voyage. Cette aire protégée se trouve dans le désert de Kalahari et couvre une vaste superficie d’environ 7 800 km². Pour explorer un tel espace et éviter l’insolation, les visiteurs sont invités à se déplacer en voiture tout-terrain. Tout au long de la balade, ils admireront différentes variétés d’arbres, dont certaines peuvent mesurer jusqu’à 10 m de haut. Parmi les espèces végétales à observer dans cet endroit, il y a le pterocarpus angolensis, le baikiaea plurijuga et le burkea africana. Durant cette promenade en véhicule, les vacanciers verront aussi différentes espèces de mammifères, pour ne citer que l’éléphant, le koudou et l’antilope cithare. Pour les amateurs d’ornithologie, ils auront la chance d’y découvrir plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux en se rendant sur les lieux entre novembre et mars.